mercredi 25 décembre 2013

RIFF un film de Danilo Vergarai


Merci pour ce beau cadeau de Noel. Malgré mon petit rôle muet mon nom apparaît dans les remerciements. Je ne peux rester muet plus longtemps devant un tel talent comme celui de Danilo Vergara. Un comédien, un producteur et scénariste formidable. J'ai apprécié son rôle de directeur artistique. Il gère son équipe en douceur avec une tel assurance et inspire la confiance.Il ira loin. Surveillez le! Vous le reverrez.



lundi 16 décembre 2013

Linda Verge célèbre ses 30 ans paru dans Le Soleil 14 décembre 2013

Chez madame la galeriste: Linda Verge célèbre ses 30 ans d'expositions

Josianne DeslogesJOSIANNE DESLOGES
Collaboration spéciale
Le Soleil
(Québec) Linda Verge signe encore tous ses cartons d'invitation pour les vernissages à la main, et lorsqu'on s'arrête à sa galerie de la rue des Érables, on peut facilement passer une heure à butiner d'un tableau à l'autre et à discuter d'art. Chez la galeriste de Montcalm, qui cumule 30 ans de métier cette année, les relations humaines passent toujours avant les profits, et l'approche a fait ses preuves.
Pour lire la suite de l'article cliquez sur:

mercredi 16 octobre 2013

Bansky, le virtuose britannique du graffiti qui fait sensation à New York, affirme avoir vendu ses œuvres pendant la fin de semaine pour seulement 60 $ US la toile.L'homme a écrit sur son site Internet qu'il a installé une échoppe samedi, à Central Park, qui vendait de ses œuvres originales dédicacées.L'artiste, connu pour sa discrétion, a toutefois signalé dimanche que ce poste de vente à la sauvette ne s'y trouverait plus.Le site web comprend des photos et des vidéos de cette échoppe temporaire, avec un écriteau indiquant : Art au pochoir. 60 $.Ses œuvres s'écoulent habituellement à plusieurs milliers de dollars.Plusieurs personnes ont été vues alors qu'elles achetaient des œuvres à Central Park, avant de recevoir une accolade d'un vieil homme responsable de la caisse. Il est impossible de déterminer l'identité de ce dernier. Banksy refuse obstinément de donner son vrai nom.Les travaux de l'artiste se sont multipliés dans les rues de la ville de New York et sur les médias sociaux au cours des dernières semaines.Ses oeuvres peuvent atteindre aux enchères des milliers de dollards.

mardi 13 août 2013

Les tableaux ont tout entendu!

« Rien ni personne n'entendit autant de bêtises qu'un tableau »
Jules de Goncourt


mercredi 17 juillet 2013



Alex Coleville, dédédé hier, dans son grand âge. Un bon peintre en moins. Jean Bazaine a dit « les peintres naissent vieux. La jeunesse vient en prime aux vieillards méritants. » Colville a mérité.

mercredi 10 juillet 2013

Ce n'est pas un jeu!


Être propriétaire d'une compagnie de train...ce n'est pas un jeu!
Toutes nos pensées et notre sympathie vont aux gens de Lac-Mégantic qui ont perdu un proche dans cet accident.

lundi 8 juillet 2013

David Dimitri-L'homme cirque

Laissez-vous porter par l'univers de David Dimitri.


lundi 1 juillet 2013

Léon Lhermite

Voyez quelques photos de la restauration du tableau Les Halles de Léon Lhermitte sur le Facebook du Petit Palais.













https://www.facebook.com/media/set/?set=a.10151395439226943.1073741829.273861966942&type=1

mercredi 26 juin 2013

Une grande perte

Gisèle Leclerc est décédée le 24 juin dernier. Qui l'a connue se souviendra d'elle comme ayant été un vrai et bon peintre. Comme il n'y en pas beaucoup, c'est une grande perte.


vendredi 24 mai 2013

Circus à ne pas manquer


Vernissage jeudi le 30 mai 2013
L'exposition se poursuit jusqu'au 3 octobre 2013


vendredi 12 avril 2013

Circus, l’expo « famille » de l’été !



Mesdames et Messieurs, en piste pour Circus, la drôle d’exposition, présentée du 31 mai au 13 octobre prochain au Musée du Bronze d’Inverness, pour le plaisir des petits et des grands.  Quarante quatre artistes, exposeront donc 122 œuvres dédiées à tous les domaines de l'art du cirque : saltimbanques, animaux, acrobates et équilibristes, dans des représentations en art traditionnel et en art contemporain. Le musée poursuit sa formule d’exposition  « éclatée » et présente plus que des sculptures en bronze. Des œuvres sculptées et modelées dans différents matériaux y seront présentées ainsi que des peintures, des dessins et des photographies.
 

mardi 9 avril 2013

Le peintre franco-chinois Zao Wou-ki est mort














Extrait du journal Le Monde 


Chaque jour, aussi longtemps que l'âge et la maladie le lui ont permis, Zao Wou-Kis'est rendu à l'atelier, au dernier étage de sa maison de la rue Jonquoy, dans le 14e arrondissement de Paris, où il s'était installé en 1960. Il riait lui-même de cette régularité d'"ouvrier", si éloignée du mythe de l'artiste inspiré. Là, dans une complète solitude, il peignait à l'huile sur toile le plus souvent, à l'encre de Chine plus rarement, à l'aquarelle dans ses dernières années. A l'exception d'une collection de pinceaux somptueux rapportés de Chine au cours de l'un de ses voyages, rien ne rappelait son pays natal. Les livres de la bibliothèque concernaient l'histoire de l'art occidental, Cézanne, Matisse. La musique était européenne, de Mozart à Varèse, qui fut de ses amis. Peu de vies et d'œuvres attirent aussi évidemment la réflexion du côté des rapports et de la convergence des cultures.




Pour lire la suite

mardi 2 avril 2013

Regard

Extrait du Dictionnaire de la peinture par les peintres de Pascal Bonafoux

C'est devenue un rituel. Pour les expositions temporaires comme pour la visite des collections permanentes, les musées vous fournissent un audioguide. Consciencieuse, la médiation culturelle s'en voudrait de laisser à lui même le visiteur qui entre. Elle préjuge chez lui une ignorance que sa curiosité ne suffit pas à conjurer. Ce que l'on ne saurait lui reprocher dans la mesure où, il est facile de le vérifier, ce que l'on sait ou croit savoir est toujours dérisoire. Lorsque, à la sortie, il rend ce audioguide qui lui a donné toutes les informations possibles sur le peintre, né à...en..., mort à...en ..., sur une toile peinte en,,,, dans telles circonstances qui font que..., etc., Il serait malvenu que le visiteur ne s'estime pas comblé. Ce que cet audioguide s'est bien gardé de lui dire, c'est qu'il a été privé d'une expérience essentielle : celle qui lui aurait permis d'éprouver et d'exercer son regard.
On se prive du silence qu'exige la peinture. On se laisse duper par cette très fallacieuse certitude-fondé par la multiplication, depuis l'invention du cinéma en 1895, des écrans de toutes sortes - qui veut qu'une «image» ne puisse plus se passer de son....

dimanche 31 mars 2013

Une oeuvre qui se plie à l'humeur du jour

Les portes vitrées de la Caisse de dépôt et de placement de Montréal, accueillent une oeuvre grandiose et magnifique qui change d'apparence avec l'humeur du jour. Cette oeuvre éphémère publique s'inscrit dans la mission de IMAGE IN SITU et est signée par l'artiste Marie-Josée Roy.

Sébastien Arbour
Arbour photographe

Paula-Ève Roy-Pelletier 

dimanche 24 mars 2013

«Quand je suis devant un tableau il parle mieux que moi» Jules Renard


J'assistais à une rencontre du Club des collectionneurs de Québec où il recevait Claude Tousignant peintre associé à la seconde génération du groupe des Plasticien de Montréal dans les années 1960. À la période de question, une participante pose une question à monsieur Tousignant.

Elle fait d’abord une grande introduction expliquant de façon très académique son interprétation de deux tableaux. Après son laïus bien intellectualisé, monsieur Tousigant lui dit bien poliment qu’il a peine à comprendre sa question et ses explications.

 Je crois que ce discours théorique était bien loin de la démarche de ce peintre. Picasso disait : «Ceux qui cherchent à expliquer un tableau font la plupart du temps fausse route». L’emploi de «la plupart du temps» tient de la formule de politesse…

 Francis Bacon, peintre britanique, disait : «On ne dit rien d’intéressant la plupart du temps quand on parle de peinture. Il y a toujours quelque chose de superficiel. Que peut-on en dire? Au fond, je crois qu’on ne peut pas parler de peinture on ne peu pas.»

Ce que l’artiste a réalisé n’est jamais identique à l’interprétation du regardeur.

vendredi 18 janvier 2013

«Ce moment où rien n'arrive» Edward Hopper

Pour Fabrice Luchini, qui a vu l'exposition du Grand Palais avec l'œil du critique d'art, l'artiste américain se situe entre Céline et Schopenhauer : chez lui, l'homme n'est jamais libéré de l'accablement Lisez le texte c'est des plus intéressant: Cliquez ici pour lire l'article

samedi 5 janvier 2013

Oswaldo Guayasamin

Oswaldo Guayasamin (Quito, 6 juillet 1919 - 10 mars 1999) était un artiste équatorien de la seconde moitié du XXe siècle. Fortement inspiré par les arts sud-américains, il a consacré une grande partie de sa vie à peindre la misère, l'exploitation, l'oppression, la dictature et le racisme. Il crée un portrait panaméricain des différences sociales et humaines. En 1998, tandis qu’il exécutait son œuvre magistrale la Capilla del Hombre (« Chapelle de l’homme ») à Quito, le peintre équatorien Oswaldo Guayasamín créa une médaille pour l’UNESCO destinée à récompenser des artistes talentueux de toutes les régions du monde. Grand ami de l’Organisation, ce célèbre peintre latino-américain du XXe siècle lui avait fait don cinq ans auparavant d’une fresque qui orne toujours l’entrée de la salle du Conseil exécutif.

vendredi 4 janvier 2013

J'ai cessé de croire

«J'ai cessé de croire aux «Grands événements» qui s'accompagnent de hurlements et de fumée. Et crois-moi, je te prie, cher vacarme d'enfer, les plus grands événements, ce ne sont pas nos heures les plus bruyantes, mais les heures du plus grand silence.» 
Nietzsche, Ainsi parlait Zarathoustra  


Bonne Année 2013