dimanche 28 octobre 2012

À la Galerie Art'chipel, Lévis


Une exposition superbe à ne pas manquer !
Galerie Art'chipel 7 rue St-Louis Québec. 
Ça vaut le déplacement!











vendredi 12 octobre 2012

Questions sur l'art visuel


Par Gernot Nebel peintre et penseur...

L'autre jour... pendant une soirée déjà avancée, quelques verres de vin aidant, la discussion entre les amis s'est enflammée de nouveau sur l'Art. Le groupe était hétéroclite, ce qui favorisait énormément la discussion, sans aucun résultat valable.

Le lendemain, j'ai essayé de mettre de l'ordre dans tout ce qui tournait dans ma tête entourant les questions sur l'art.





L'Art pour qui...?
L'Art pourquoi...?
L'Art par qui...?
L'Art comme...?

L'Art pour qui ?

Pour le regardeur de passage
Pour une maison de culture
Pour un centre d'art pointu
Pour un marchand d'art
Pour une galerie professionnelle (avec vocation)
Pour des collectionneurs
Pour des investisseurs en valeur spéculative
Pour impressionner sa blonde (son chum)
Pour décorer le mur au-dessus du divan
Pour le regardeur en quête de spiritualité
Pour être réconforté (d'une maladie, d'une tristesse, d'un mal de vivre...)

L'art qu'on trouve dans une maison de culture est-ce que c'est l'art au même titre que l'art collectionné pour des placements spéculatifs?
L'art dans une galerie professionnelle et l'art chez un marchand d'art : est-ce le même art, au même titre?

L'Art pourquoi ?

Pour produire pour vendre
Pour passer du temps
Pour la réalisation de soi
Pour la reconnaissance publique
Pour explorer vers une aventure du « jamais vu » (par soi-même)
Pour copier les Grands, pour mieux comprendre leurs oeuvres
Pour choquer et provoquer
Par communiquer par l'engagement social, politique ...
Pour le simple plaisir du jeu
Pour faire du beau

L'art pour passer le temps, l'art pour vendre, l'art pour provoquer... est-ce toujours le même art ?

L'Art par qui ?

Par un enfant
Par un professionnel
Par un amateur
Par un autodidacte
Par une sommité de renom international

Est-ce qu'un enfant de 5 ans avec sa petite boîte d'aquarelle peut faire de l'art ?
Est-ce que Zao-Wou-Ki, très avancé en âge, avec une main incertaine fait toujours de l'art ?
Est-ce que...

L'Art comme...

Comme agitateur social
Comme décoration intérieure/extérieure
Comme lieu de culte
Comme moyen de transport : le regardeur est transporté d'un état d'âme à un autre
Comme marchandise
Comme événement unique
Comme moyen de propagande
Comme divertissement

Qu'est-ce que l'art de provocation et d'agitation sociale a en commun avec l'art de divertissement ? Est-ce toujours «l'art»?













lundi 8 octobre 2012

Prélude à la « Berceuse pour les étoiles qui filent pas »

Prélude à la « Berceuse pour les étoiles qui   filent pas »
400 milliards d’étoiles 

 Pour la seule année 2009, nous nous sommes «vendus» la modeste somme de 400 milliards de dollars d’armes de toutes sortes : 400 milliards pour une année! Plus d’un milliard de dollars…par jour. Chars d’assaut et mitraillettes, avions de combat avec ou sans pilote, c’est au choix! Grenades et sous-marins de toutes les couleurs, satellites et bazookas de toutes les grosseurs, missiles, obus et mines anti-personnelles pour tous les goûts, armes de poing en vente presque libre au Walmart, au Canadien Tire et sur Internet, dans la section « Divertissement et Loisirs »!!! etc,etc,etc… Sans oublier tous ces jeux virtuels consistant à tuer le plus de personnes possible, ces jeux que nous mettons entre les mains de nos enfants pour les amuser…La liste est longue. Tout ça entre nous. Entre pays… bien évidemment civilisés. Nous ne vendons pas toutes ces armes qui tuent à des habitants d’une autre planète, ou d’une autre galaxie. Non! Finalement, nous nous entretuons…Pour faire rouler l’économie. Et ça roule, n’en doutez pas. Ça roule, Ne trouvez-vous pas cela d’une tristesse et d’une désolation innommables? Moi si…

Mais…Au-delà de ces basses considérations… malgré ces aberrantes réalités…et même si l’humain souvent me désole…

J’habite une galaxie qui porte le joli nom de Voie Lactée. Évidemment ç’est la vôtre aussi, la nôtre…La Voie Lactée abriterait environ 100 milliards d’étoiles, à quelques millions près, mettons. Très difficile d’imaginer 100 milliards.. Essayons maintenant d’imaginer 400 milliards. Ce qu’on pourrait créer avec 400 milliards… de dollars…

400 milliards de fleurs, plantées devant chaque maison

400 milliards d’arômes, de parfums, tous plus doux les uns que les autres, pour masquer l’odeur de chair à canon

400 milliards de retombées économiques (les bombes!!! C’est tu ça les retombées?), pour parler comme ceux qui savent ce qui est bon pour moi. Tiens, il y a le mot tombe dans retombées!

400 milliards de tout ce que vous voulez, parce que nous savons tous ce qui est bon pour nous

400 milliards de cœurs ouverts

400 milliards de sourires

400 milliards de grains de sable dans l’engrenage de toutes les armes

400 milliards de larmes à verser, pour éteindre tous les feux de toutes ces mitraillettes

Ouais…400 milliards de larmes, me semble que ça ferait un beau grand lac, d’une lumière toute nouvelle. Une rivière nettoyante, un ruisseau enveloppant, une petite mare de douceur pour chacun de nous, peut-être.

Je rêve. Évidemment que je rêve. Il le faut. Comment ne rêverais-je pas un peu?...

Pour que vivent les étoiles qui filent pas…


Guy Sauvageau

Décembre 2011

mercredi 3 octobre 2012

Château allant vert

Oeuvre de Don Darby 

 
C'est en 1924 que l'on construit la tour principale du Château Frontenac, mais rien n'est éternel et l'érosion aura raison du cuivre de la toiture. En 2012, les nouveau propriétaires, Fairmont le Château Frontenac, terminent la réfection de la tour principale du Château. Son directeur, Monsieur Robert Mercure, a l'idée géniale de donner une deuxième vie aux feuilles de cuivre de l'ancienne toiture. Il invite le Groupe Unis Vert l'Art à utiliser les feuilles de cuivre, qui autrement aurait fini  chez un ferrailleur, pour concevoir des oeuvres d'art et tenir une exposition à l'intérieur du prestigieux hôtel.

J'ai visité rapidement cette exposition aujourd'hui 3 octobre. Je me suis régalé.C'est une grande exposition, des artistes plein de talents et des oeuvres d'une exceptionnelles qualitées. J'y retournerai pour contempler le travail travail de tous ces  créateurs.

Ne manquez surtout pas cette exposition parlez en à vos amis (es).
L'exposition se poursuit jusqu'au 15 octobre 2012. De quoi  être fier de nos artistes québécois. Une exposition digne de grands musées.

Oeuvre de Olivier Martineau